Essais

Sorcières • Mona Chollet

Depuis sa sortie en septembre 2018, cet essai a fait couler beaucoup d’encre. Directement dans la lignée des ouvrages féministes et engagés très en vogue en ce moment, j’ai eu envie de le découvrir. C’est un livre que j’ai partiellement écouté en livre audio lors de mes trajets en voiture.

Résumé …

Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ? Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur. Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

Mon avis …

Ce qui m’a d’abord beaucoup attirée dans cette lecture, c’est sa volonté d’apporter une perception nouvelle à la notion de « sorcière ». Depuis quelques temps, j’ai une forte envie de me documenter à ce sujet, de déconstruire un peu les idées toutes faites quand il s’agit d’évoquer les sorcières, largement présentes dans la fiction contemporaine et notamment fantastique. Cependant, en s’intéressant un peu à ce que fut l’Histoire des femmes, on réalise très vite que la réalité est bien plus tragique qu’il n’y parait et que cet héritage est à considérer, en tant que femme. Mona Chollet apporte à son essai de véritables éléments provenant de sources variées, dans l’objectif de transformer un peu cette image que nous avons de la femme et de la sorcière. Elle nous fait prendre conscience des combats qui ont eu lieu avant nous, par ces femmes qui n’étaient pas dans la norme et qui, pour cela, étaient accusées et souvent tuées.

Cette lecture est une véritable porte d’entrée, une prise de conscience aussi de nos devoirs en tant que femme. C’est une voix dissonante qui dit que l’on peut choisir une voie différente, que l’on peut ne pas vouloir suivre les traditions, les exigences de la société envers nous. Il me semble que certains arguments et exemples présentés dans ce livre portent vraiment à réfléchir sur ce que nous considérons comme normal. Il est toujours vraiment passionnant de questionner nos propres certitudes, et je crois que cette lecture a cette vocation-là.

Si je trouve qu’il y a beaucoup à retenir et à conserver de cette lecture, j’ai toutefois été assez perturbée par sa forme et par son ton. Il m’est apparu comme agressif, comme un véritable plaidoyer contre la vision traditionnelle de la femme et de son rôle. Cependant, en tant que femme moi-même, j’ai eu le sentiment que le texte manquait de nuance et de représentation. A mes yeux, il dénonce un certain modèle sans pour autant rester neutre dans le propos. En condamnant complètement des choix de vie, en expliquant qu’ils sont forcément dus à une forme d’obligation sociale, le texte perd en crédibilité et en pertinence. Même si je pense en effet que la société modifie nos choix de vie, nous oriente vers ce que nous deviendrons, je crois aussi qu’il faut accepter que l’on puisse profondément désirer nos propres choix, et que la liberté de la femme doit aussi passer par cela : avoir le choix.

Mona Chollet développe ses idées, selon moi, avec trop de radicalité, manquant de nuance et excluant donc toute une partie des femmes dans son discours. Le résultat est donc que, par ses propos, elle défend la liberté de la femme tout en la niant quand il s’agit de maternité notamment. A exprimer avec trop de vigueur que la femme n’est envisagée par la société qu’en tant que mère, elle en vient selon moi à exclure l’idée même qu’une femme puisse souhaiter devenir mère tout en s’épanouissant et en se réalisant en tant que femme. Par ailleurs, la structure du récit m’est apparue comme assez confuse, certains sujets revenant beaucoup trop régulièrement, morcelés au sein du livre, me laissant une sensation de répétition. De la même manière, certains exemples sont trop poussés, apportant de nombreuses longueurs au livre. Malgré tout, j’ai quand même été fortement interpelée par certaines informations que le livre reprend, qui provoquent forcément une remise en question de notre condition de femme et qui peuvent ainsi contribuer à notre propre construction.

Pour résumer …

Ce regard sur la femme et son Histoire est une véritable porte d’entrée qui nous invite à questionner nos certitudes et à voir différemment l’image de la sorcière, largement transformée par l’imaginaire collectif. J’ai également été interpelée par certains sujets qui vont sans aucun doute beaucoup me marquer. Cependant, ce texte est à mes yeux trop radical, manque de nuances, et en devient contradictoire dans ses propos, tout en étant un peu répétitif dans sa structure.

Ma note : ★★★★☆☆
(12/20)

6 réflexions au sujet de « Sorcières • Mona Chollet »

  1. Merci beaucoup pour cet avis. Je lai lu moi même et j’ai également eu ce sentiment de radicalité que je n’ai que peu apprécié. Pour ma part elle exclu toute une partie des femmes quelle considère comme endoctrine et cela ma dérangé. Ensuite même si cette idée de sorcière différente de ce que l’on nous propose pour ma part la vision de la sorcière est surtout celle d’une femme instruite et libre j’ai trouvé même si elle nous apprend beaucoup quelle surfait un peu sur le mouvement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.