Thriller / Mystère

Au soleil redouté • Michel Bussi

Quand les éditions Presses de la Cité m’ont proposé de découvrir le nouveau roman de Michel Bussi à l’occasion de sa sortie aujourd’hui, j’ai eu envie d’accepter. C’est un auteur que j’ai lu il y a 6 ans avec Ne lâche pas ma main, et que je n’avais jamais relu depuis alors même qu’il est l’un des auteurs français les plus populaires. Je suis donc ravie d’avoir pu me replonger dans un de ses livres pour voir aussi l’évolution de sa plume.

Résumé …

Au cœur des Marquises, l’archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d’écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers. Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d’elles, à portée de main ? Au plus profond de la forêt tropicale, d’étranges statues veillent, l’ombre d’un tatoueur rôde. Et plein soleil dans les eaux bleues du Pacifique, une disparition transforme le séjour en jeu… meurtrier ? Enfer ou paradis ? Hiva Oa devient le théâtre de tous les soupçons, de toutes les manipulations, où chacun peut mentir… et mourir. Yann, flic déboussolé, et Maïma, ado futée, trouveront-ils lequel des hôtes de la pension Au soleil redouté… est venu pour tuer ?

Mon avis …

C’est dans un contexte très original que commence ce livre. Nous rencontrons cinq lectrices, autrices en herbe, qui rêvent d’être publiées. En jouant à un concours organisé par une maison d’édition, elles vont gagner un séjour en compagnie d’un auteur très célèbre pour un atelier d’écriture au cœur des Tropiques. La grande originalité de ce roman, c’est tout d’abord le cadre, plein d’exotisme, au coeur d’un archipel que je connaissais peu. Nous sommes plongés dans une ambiance toute particulière, propre aux îles, à leurs traditions et à leur climat. J’ai aimé cette idée de placer une intrigue aussi noire dans ce cadre idyllique.

Forcément, je ne pouvais qu’être sensible au fait que l’ensemble du roman se déroule pendant un atelier d’écriture. Même si cela n’est pas réellement exploité dans les techniques d’écriture ou même le déroulé de l’atelier comme on pourrait s’y attendre, cela prend cependant une véritable place dans l’histoire. L’auteur joue avec les codes du roman pour interpeller le lecteur, et nous sommes donc obligatoirement rendus acteurs de cette histoire. A la manière d’un cluedo ou d’un jeu de piste, nous cherchons à démêler le vrai du faux, à essayer de comprendre quel personnage n’est pas réellement celui qu’il dit être, et nous ressentons nous aussi une certaine tension en ayant la sensation de ne pas tout saisir. Ce que l’on prend au départ pour un jeu devient progressivement terrifiant. Comme si l’on ne maîtrisait plus rien et qu’on ne savait pas jusqu’où l’horreur pourrait aller.

Concernant les personnages, j’ai été un peu perdue, réussissant difficilement à me repérer entre eux. J’ai trouvé que l’auteur n’avait pas suffisamment pris le temps de nous les rendre familiers, étant dès le départ désignés comme un groupe de lectrices. Il est donc assez frustrant de ne pas toujours saisir les différences entre chaque personnage, car nous en aurions besoin pour nous aider à résoudre cette enquête et ces mystères. Il y a comme un flou que ce soit concernant les personnages qui semblent difficiles à cerner mais également concernant les lieux, les indices.. Cela m’a évidemment perturbée et rendu ma lecture parfois un peu compliquée.

Pourtant, ces difficultés finissent par trouver un sens et j’ai compris, à la toute fin du livre, que l’auteur avait réfléchi son livre d’une manière très intéressante. Au fil de l’intrigue, je n’ai pas toujours été surprise des révélations mais il est vrai que je n’avais pas du tout compris tout ce que l’auteur avait imaginé pour expliquer les mystères de son roman. Michel Bussi a fait des choix très originaux et intéressants, et j’ai eu l’impression de lire un livre différent de ce que l’on peut habituellement lire en romans policiers et thrillers. Je crois pouvoir dire que ce livre ne ressemble à aucun autre, que c’est ce qui le rend spécial, et c’est assez incroyable qu’un auteur réussisse à surprendre et à se renouveler autant après tant de livres publiés. C’est la preuve d’un grand talent.

Pour résumer …

Dans un cadre paradisiaque, Michel Bussi nous offre un thriller sombre et mystérieux en plein coeur d’un atelier d’écriture où l’on va progressivement perdre chacun de nos repères. Ce fut une lecture déstabilisante et définitivement très originale, dont les choix de l’auteur m’ont beaucoup surprise !

Ma note : ★★★★☆☆
(14/20)

Cette chronique est sponsorisée. Cela n’enlève en rien la sincérité de mon avis.

3 réflexions au sujet de « Au soleil redouté • Michel Bussi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.