Parutions littéraires

Parutions Littéraires • Février 2020

Après un mois de janvier très riche en parutions à l’occasion de la rentrée littéraire d’hiver, de nouvelles sorties arrivent en librairie en février ! Voici celles qui me tentent le plus.

05 février 2020 : Au bonheur des filles, de Elizabeth Gilbert (Calmann-Lévy)

1940. Vivian Morris, 19 ans, fille de bonne famille, est en échec scolaire. Elle est envoyée à New York vivre avec sa tante Peg, propriétaire d’un théâtre grand public à Times Square. Là, Vivian découvre ébahie le monde du spectacle, fantasque et trépident. Elle observe la vie des artistes, danseuses, musiciens et stars du cinéma. Très douée pour la couture, Vivian se met alors à créer tous leurs costumes. Mais aussi à se libérer du carcan familial, en enchaînant les rencontres avec sa nouvelle amie Celia, une sublime showgirl aux moeurs très légères. Cependant, Vivian commet le faux-pas lors d’une nuit arrosée qui devient un scandale et qui la force à retourner chez ses parents. Mais après des fiançailles rompues, elle décide de retourner à New York pour reconstruire son existence en montant une boutique de robes de mariées, alors que la guerre éclate.

06 février 2020 : Lettres de Washington Square, de Anne Icart (Robert Laffont)

Dans ma prochaine lettre, je te raconterai mon arrivée à New York. Je te raconterai Ellis Island, ce terrible endroit par lequel passent tous les migrants. Il faut que je te laisse. Il fait vraiment très froid à présent, la nuit tombe et je dois aller prendre mon service au Waldorf. Je t’embrasse, mon cher fils. Des montagnes pyrénéennes à New York, une histoire d’amour filial incroyablement émouvante portée par l’espoir des deuxièmes chances que la vie offre parfois.

06 février 2020 : Marlene, de Hanni Münzer (L’Archipel)

Munich, juillet 1944. L’une des femmes les plus recherchées du IIIe Reich se tient face à la maison bombardée de Deborah et de son frère, qu’elle croit enfouis sous les décombres. Si elle était arrivée la veille, Marlene aurait pu les sauver. Mais qui est au juste cette femme ? La veuve d’un notable connu pour ses sympathies nazies ? Une actrice en devenir ? Une résistante ? Marlene va devoir prendre l’une des décisions les plus difficiles de sa vie : épargner la vie de millions de personnes… ou sacrifier l’homme qu’elle aime.

11 février 2020 : Rendez-vous au café du bonheur, de Lucy Diamond (Charleston)

Nouveaux départs, amour et aventure : le best-seller de Lucy Diamond enfin traduit en France Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l’âme, contrairement à ses soeurs aînées. Elle s’est d’abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès. Lassée de ces échecs, elle s’est construit une vie raisonnable : entre un travail qu’elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux. Mais quand sa tante préférée décède dans un accident de voiture, lui léguant le petit café qu’elle tient sur le port de Carrawen Bay, Evie n’hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour vivre pleinement cette aventure…

12 février 2020 : 99 jours avec toi, de Catherine Miller (Hauteville)

Jeune bibliothécaire dévouée à sa mère malade, Emma vit par procuration à travers les pages de ses romans préférés. Moniteur de parachutisme, Nathan passe ses journées à faires des acrobaties aériennes et vit à mille à l’heure. Sur le papier, ces deux-là n’ont rien à faire ensemble. Mais le destin a de grands projets pour eux, et, du jour au lendemain, leur vie est bouleversée. Survivront-ils à leurs vingt-sept ans ? Rien n’est moins sûr. Ils se font alors la promesse de vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Emma n’a jamais embrassé un homme, bu de champagne, ni voyagé à l’étranger. Nathan, lui, n’a jamais été amoureux. Leur temps est compté, mais est-il trop tard pour s’aimer ?

12 février 2020 : A quelques pas de la joie, de Ella Dove (Kero)

Heidi, 32 ans, rêve de devenir comédienne mais a du mal à percer. C’est alors qu’un terrible accident, a priori banal, va changer le cours de son existence : une mauvaise chute lors d’un jogging va entrainer l’amputation d’une de ses jambes. Alors que son monde vire au cauchemar et que Heidi doit dire adieu à sa vie en coloc, à ses rêves et à sa liberté, la vieille dame qui partage sa chambre lui redonne espoir. Puis c’est son petit-fils Jack, visiteur régulier, qui va lui faire comprendre que sa vie n’est pas finie simplement parce qu’elle est désormais différente. Ce n’est pas l’existence dont elle a tant rêvé, mais c’est la sienne et elle a encore plein de choses à accomplir. Avec Jack à ses côtés, arrivera-t-elle à faire ses premiers pas vers le bonheur ? La vie lui réserve-t-elle encore des surprises ? Une lecture qui fait apprécier plus que jamais la vraie valeur de la vie.

19 février 2020 : A moi la nuit, toi le jour, de Beth O’Leary (Mazarine)

Tiffany et Leon partagent un appartement. Tiffany et Leon partagent un lit. Tiffany et Leon ne se sont jamais rencontrés. Tiffany Moore a désespérément besoin d’un logement pas cher. Leon Twomey travaille de nuit et a absolument besoin d’argent. Leurs amis respectifs pensent qu’ils sont complètement fous, mais aux grands maux les grands remèdes : pourquoi ne pas tout simplement partager un appartement, même s’ils ne se connaissent pas ? Leon habite le studio le jour de 9 heures à 18 heures, Tiffany le reste du temps. Mais entre les ex un peu fous, les clients exigeants, un frère emprisonné à tort et, bien sûr, le fait qu’ils ne se sont jamais rencontrés, ils vont découvrir que pour avoir un foyer harmonieux, il vaut mieux ne pas s’en tenir aux règles et suivre son coeur …

20 février 2020 : Le libraire de Cologne, de Catherine Ganz-Muller (Scrineo)

Cologne, Allemagne. 1934. Poussé à l’exil par les lois anti-juives, le libraire Alexander Mendel est obligé de s’exiler en France avec sa famille. Il confie sa Librairie à son jeune employé, Hans Schreiber. Par fidélité à son mentor et par haine du régime nazi, Hans décide de se battre, malgré les menaces et les bombes, pour que la Librairie continue à vivre dans cette période tragique.

26 février 2020 : L’audacieux Monsieur Swift, de John Boyne (JC Lattès)

Si vous cherchez bien, vous trouverez des histoires à peu près partout et elles n’ont même pas besoin d’être les vôtres. Tel est, du moins, le credo du prétendu écrivain Maurice Swift lorsqu’il décide de lancer sa carrière. Dans un hôtel berlinois, il rencontre par hasard le célèbre romancier Erich Ackerman qui lui donne l’opportunité de devenir l’auteur qu’il a toujours rêvé d’être. Car Erich se sent seul, et il a une histoire à raconter. Quelque temps plus tard, Maurice Swift s’est enfin fait un nom ; il a désormais besoin de nouvelles histoires qui pourraient l’inspirer. Et peu importe où il les trouve ou même à qui elles appartiennent – tant qu’elles contribuent à son ascension vers les sommets. Des histoires qui le rendront célèbre, mais qui le conduiront aussi à supplier, emprunter, voler. Ou pire encore, qui sait ?

26 février 2020 : Se le dire enfin, d’Agnès Ledig (Flammarion)

De retour de vacances, sur le parvis d’une gare, Edouard laisse derrière lui sa femme et sa valise. Un départ sans préméditation. Une vieille romancière anglaise en est le déclic, la forêt de Brocéliande le refuge. Là, dans une chambre d’hôtes environnée d’arbres centenaires, encore hagard de son geste insensé, il va rencontrer Gaëlle la douce, son fils Gauvain, enfermé dans le silence d’un terrible secret, Raymond et ses mots anciens, Adèle, jeune femme aussi mystérieuse qu’une légende. Et Platon, un chat philosophe. Qui sont ces êtres curieux et attachants ? Et lui, qui est-il vraiment ? S’il cherche dans cette nature puissante les raisons de son départ, il va surtout y retrouver sa raison d’être.

26 février 2020 : Les étincelles, de Julien Sandrel (Calmann-Lévy)

Depuis la mort de son père, Phoenix, 23 ans, a abandonné sa carrière de musicienne et enchaîne les petits boulots. Un jour, elle découvre dans les affaires du défunt un appel au secours rédigé dans une langue étrangère. S’interrogeant sur les véritables causes de la mort de ce dernier, elle décide de suivre la piste lancée par le message, loin de se douter des dangers qui l’attendent.

26 février 2020 : Les lendemains, de Melissa Da Costa (Albin Michel)

Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.

26 février 2020 : Nuits d’été à Brooklyn, de Colombe Schneck (Stock)

A l’été 1991, à Crown Heights, un Juif renverse accidentellement deux jeunes garçons noirs, provoquant la mort de l’un deux. Ce quartier résidentiel de Brooklyn où cohabitent difficilement les deux communautés se retrouve à feu et à sang. L’histoire d’amour entre Frederick, professeur de littérature, et sa maîtresse Esther, jeune parisienne juive blanche, ne résiste pas aux évènements.

26 février 2020 : Va où le vent te berce, de Sophie Tal Men (Albin Michel)

En intégrant une association de bénévoles à l’hôpital, Gabriel devient berceur de bébés. Anna, jeune médecin, s’apprête à mettre au monde, seule, son premier enfant. Chacun a son propre combat à mener, un fossé les sépare, et pourtant leur rencontre va tout changer. Et si, ensemble, ils apprenaient à se reconstruire ? À vaincre leurs peurs et à affronter les fantômes du passé ?

27 février 2020 : Les fleurs de la mer Egée, de Akame Hinoshita (Komikku)

À Ferrare, dans l’Italie du xve siècle, la jeune Lisa ne rêve que de voyager à travers le monde. Un beau jour, elle rencontre Olha, une jeune fille de Qirim (Crimée actuelle), qui cherche à se rendre sur l’île de Crète pour y retrouver sa soeur. Lisa, bien déterminée à lui venir en aide, se met en tête d’embarquer avec elle. C’est alors pour toutes les deux le début d’un grand voyage !

Certaines de ces parutions vous tentent-elles ?

10 réflexions au sujet de « Parutions Littéraires • Février 2020 »

  1. C’est un mois riche en découvertes. Je suis très tentée par de nombreux romans : au bonheur des filles, lettres de Washington Square, 99 jours avec toi, à moi la nuit toi le jour et à quelques pas de la joie. Ça rallonge ma Wishlist 🙂

  2. J’avais pris des notes en lisant un magazine chez mon libraire comme celui de Melissa Da Costa mais « Marlene » et « Le libraire de Cologne » sont déjà notés dans mon carnet de futures acquisitions. Merci pour le partage comme d’habitude et bien le bonjour d’Alsace ^-^

  3. Marlene est un sublime coup de cœur. Le libraire de Cologne et les fleurs égées me tentent beaucoup (j’attendrais de les trouver d’occasion).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.