Parutions Poches

Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche • Mars 2020

Quel bonheur quand les livres que j’ai aimés sortent finalement en poche. C’est pour moi l’occasion de les remettre en avant et d’espérer une nouvelle vie pour eux, entre les mains de nouveaux lecteurs !

04 mars 2020 : La cerise sur le gâteau, d’Aurélie Valognes (Le Livre de Poche)

Ma chronique (15/20)

Brigitte, une jeune retraitée, profite pleinement de sa nouvelle liberté en multipliant les activités. Pourtant, l’harmonie de son quotidien est bientôt troublée par Bernard, son mari, bourreau de travail qui, à 61 ans, vient d’être mis à la retraite contre son gré. A ce sérieux désagrément, s’ajoutent la présence de voisins insupportables et la venue de son envahissante famille.

05 mars 2020 : Ciao Bella, de Serena Giuliano (Pocket)

Ma chronique (16/20)

Anna a peur de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy. Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux… A quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

05 mars 2020 : L’aube sera grandiose, de Anne-Laure Bondoux (Folio)

Ma chronique (17/20)

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets… Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin..

05 mars 2020 : Ceux qui voulaient voir la mer, de Clarisse Sabard (Pocket)

Ma chronique (15/20)

Quand Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils Marius, elle ne se doute pas que son arrivée dans le Sud sera plus mouvementée que prévue ! Entre ses cours de yoga un peu particuliers, sa vie de mère célibataire, son original de père et son métier d’agent de bibliothèque, la jeune femme n’a pas le temps de chômer. Pourtant, c’est avec beaucoup de douceur qu’elle discute avec Aurore, une vieille dame de 90 ans rencontrée dans le parc voisin. Aurore qui attend toutes les semaines son grand amour, Albert, parti à New York tenter sa chance après la guerre. Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, c’est le présent qui va la rattraper…

05 mars 2020 : Le soleil et ses fleurs, de Rupi Kaur (Pocket)

Ma chronique (20/20)

Après le phénoménal succès de lait et miel, Rupi Kaur revient avec un deuxième opus, le soleil et ses fleurs. Mêlant de courts textes en prose à des dessins aux traits élégants et simples, sa poésie se tient à la frontière des genres – inclassable et universelle.

12 mars 2020 : Surface, de Olivier Norek (Pocket)

Ma chronique (17/20)

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture. Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier… Comment se reconstruire dans de telles conditions ? Mais voilà que soudain, le squelette d’un enfant disparu vingt-cinq ans plus tôt, enfermé dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier…

Certains de ces livres vous tentent-ils ?

5 réflexions au sujet de « Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche • Mars 2020 »

  1. Je n’ai jamais lu de roman de Clarisse Sabard, et j’hésitais à craquer pour celui qui vient de paraître en poche. Mais d’un autre côté, La Femme au manteau violet me fait terriblement envie aussi, alors il faudra que je choisisse !

  2. Bonjour,
    J’ai particulièrement aimé cet article et plus généralement ce blog qui parvient à nous donner envie de s’adonner à de nouvelles lectures et de nouveaux personnages. J’ai moi-même adoré une oeuvre que je souhaite vous partager à ce lien : https://bit.ly/Chronique_La_Trahison.
    Si vous voulez tester de nouveaux horizons littéraires ou replonger dans le même type de lecture , jetez-y un coup d’œil !
    PS: Suspens, Drame et love à gogo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.