Parutions Poches

Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche • Juin & Juillet 2020

Vous êtes nombreux à attendre la sortie poche de certains titres pour vous les procurer. En juin et juillet, plusieurs de mes coups de coeur arrivent en format poche, et j’espère que cela vous donnera envie de les découvrir enfin.

03 juin 2020 : Les victorieuses, de Laetitia Colombani (Le Livre de Poche)

Ma chronique (20/20)

À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burn-out. Pour l’aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité : « cherche volontaire pour mission d’écrivain public ». Elle décide d’y répondre. Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d’une tasse de thé, d’une lettre à la Reine Elizabeth ou d’un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture. Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l’Armée du Salut en France, elle rêve d’offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou : leur construire un Palais. Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.

11 juin 2020 : Surprends-moi !, de Sophie Kinsella (Pocket)

Ma chronique (15/20)

À Londres, de nos jours. Après dix ans de vie à deux, Sylvie et Dan vivent dans une maison confortable, ont des jobs épanouissants, deux jumelles absolument parfaites, et s’entendent tellement bien que dès que l’un commence une phrase, l’autre la termine. Jusqu’à ce fatal rendez-vous médical, où ils apprennent qu’ils vivront certainement centenaires et qu’ils ont encore soixante-huit ans de vie commune devant eux… Sept décennies côte à côte ? Une éternité ! La panique s’installe. Pour préserver la flamme, le couple lance le projet « Surprise me » avec, au rendez-vous, des cadeaux inattendus, des restaurants par milliers, des photo shoots sexy… Et autant d’occasions de malentendus, aussi drôles que désastreux. Mais les fous rires laissent rapidement place à d’étonnantes révélations. Et quand un scandale du passé resurgit, Sylvie et Dan finissent par se demander s’ils se connaissent réellement…

17 juin 2020 : Quand nos souvenirs viendront danser, de Virginie Grimaldi (Le Livre de Poche)

Ma chronique (17/20)

«Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés. Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus.» À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

18 juin 2020 : Daisy Jones & The Six, de Taylor Jenkins Reid (10/18)

Ma chronique (20/20)

La légende de Daisy Jones transporte instantanément les lecteurs dans l’univers du rock n’roll des années 70 et les immerge dans le chaos créatif au cœur du duo artistique le plus magnétique – et compliqué – de cette époque: celui de Daisy Jones et Billy Dunne. Quand la jeune starlette Daisy Jones est associée par son manager à Billy Dunne et son groupe “The Six” sur leur album Aurora, personne ne pouvait imaginer l’alchimie musicale qui naîtrait de cette rencontre. C’est le premier pas vers une multitude de grammys et un succès planétaire. Mais la même énergie bouillonnante qui a donné naissance à cet album iconique va déchirer les membres du groupe pour ne laisser dans son sillage que regrets, ressentiment et désirs contrariés. Comme de si nombreux partenariats artistiques, celui qui unit la libre et insaisissable Daisy et le charismatique mais torturé Billy marquera l’histoire. Mais le mystère de ce qui a causé la séparation du groupe mythique demeure et c’est ce secret qui va être révélé dans ce roman sous forme d’interviews, faisant renaître sous les yeux du lecteur une histoire qu’il n’oubliera jamais !

18 juin 2020 : La sirène et le scaphandrier, de Samuelle Barbier (Pocket)

Ma chronique (17/20)

New York. Zach est enfermé dans une cellule. Il paie sa dette à la société. Londres. Hanna est enfermée elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil. Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme de correspondance avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès les premiers mots. Et s’il lui offrait une liberté qu’elle pensait hors de portée ? « 

02 juillet 2020 : Sous les branches de l’Udala, de Chinelo Okparanta (10/18)

Ma chronique (16/20)

Ijeoma a onze ans lorsque la guerre civile éclate au cœur de la jeune république du Nigeria. Son père est mort et sa mère, aussi abattue qu’impuissante, lui demande de partir quelques temps et d’aller vivre à Nweni, un village voisin. Hébergée par un professeur de grammaire et son épouse, Ijeoma rencontre Amina, une jeune orpheline. Et les fillettes tombent amoureuses. Tout simplement. Mais au Biafra, dans les années 1970, l’homosexualité est un crime. Commence alors le long et douloureux combat d’Ijeoma pour réussir à vivre ses désirs et, surtout, à comprendre qui elle est : il y aura la haine de soi, les efforts pour faire ce que l’on attend d’elle, et, enfin, la puissance des sentiments, envers et contre tous…

Certains de ces titres vous tentent-ils ?

10 réflexions au sujet de « Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche • Juin & Juillet 2020 »

  1. Bonjour,
    Les victorieuses est déjà sur ma liste des livres à lire, tu m’a donnée envie d’y ajouter :
    la sirène et le scaphandrier ainsi que sous les branches de l’Udala
    Merci pour ton blog
    Saze

  2. Hello ^-^ Je viens d’acheter « Les victorieuses » et j’avais trouvé d’occasion « La sirène et le scaphandrier » suite à une de vos chroniques 😉 qui figure dans ma PAL des prochaines lectures imminentes ! J’aimerai bien lire également « Sous les branches de l’Udala » donc j’ai bien pris note… C’est ultra répétitif mais tant pis je réitère mes mille mercis pour le partage. Vos chroniques sont un pur rayon de soleil pour moi à chaque fois, un petit bonheur du quotidien qui met du baume au cœur… Je vous souhaite une très belle journée & à très bientôt ☼

      1. Comme je vous l’ai dit, vos chroniques m’apportent vraiment dans mon quotidien comme la lecture alors c’est moi qui vous remercie sincèrement ^-^ De plus, j’ai trouvé hier « Sous les branches de l’Udala » d’occasion donc je suis ravie ! J’ai une bibliothèque qui avoisine les 600 ouvrages, donc comme je vous l’avez dit dans un message précédent, j’en déposais auparavant dans une boîte à livres communale mais malmenée par les usagers, j’ai abandonné l’idée. J’ai mis un lien sur Instagram où je vends les livres de toute la maisonnée sur VINTED. Si l’un ou certains d’entre eux vous intéresse, je vous propose de vous l’adresser gracieusement avec plaisir pour alimenter vos chroniques. Ce sera ma façon à moi de vous remercier ! Agréable week-end livresque à vous ☼ Lydie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.