BD Jeunesse

Verte (BD), tome 2 : Pome • Marie Desplechin et Magali Le Huche

L’an dernier, j’avais lu Verte, adaptation BD du roman de Marie Desplechin. La sortie de la suite sous format BD était une excellente nouvelle et je remercie beaucoup les éditions Rue de Sèvres de me l’avoir envoyée.

Résumé …

Verte a de nouvelles voisines ! La jeune Pome, onze ans, et son acariâtre maman, Clorinda, qui viennent à peine d’emménager. Les deux filles se découvrent d’étranges ressemblances. Elles semblent bien appartenir à la même espèce; sans compter que leurs mères partagent elles aussi certaines compétences particulières…. Inséparables à l’école comme dans la vie, Verte et Pome entraînent Soufi dans leurs découvertes. La vie des trois enfants va s’en trouver chamboulée…

Mon avis …

J’avais hâte de retrouver cette suite notamment pour me régaler du talent de Magali Le Huche car il faut le dire, c’est sa signature qui rend ces adaptations BD aussi délicieuses. Les couleurs sont encore une fois merveilleuses, les dessins sont tout en rondeur, et le résultat est un petit bonheur ! Cette série de BD pour la jeunesse est une de mes plus belles découvertes de ces deux dernières années, et cette suite le montre une fois encore.

Dans ce deuxième tome, Verte va rencontrer Pome, une jeune fille qui lui ressemble beaucoup et qui, comme elle, vient d’une famille de sorcières. Elles vont donc devenir très amies, ayant vécu une enfance à peu près similaire avec des mamans qui ont beaucoup de points communs ! Retrouver la grand-mère de Verte, Anastabotte, était vraiment réjouissant car c’est un personnage que je trouve plein de vie et très amusant.

Parmi les petits reproches que je pourrais faire à cette série (je ne sais pas s’il en est de même pour les romans), c’est le manque de crédibilité de l’intégration de la magie dans le monde humain. Je trouve que la plupart des événements manquent un peu de cohérence, et même que cet aspect magique justement reste très largement survolé. De même, le premier tome est légèrement rappelé, mais ne l’ayant pas lu depuis un moment, j’avoue que tout était assez lointain. En résumé, je trouve que ce tome 2 apporte un peu moins de choses que le premier, mais cela reste très plaisant de retrouver l’univers et les personnages, alors j’en redemande.

Pour résumer …

Avec cette suite, on retrouve Verte pour de nouvelles aventures, accompagnée d’une nouvelle amie. Encore un régal avec cette série jeunesse à conseiller dès 7 ans. Coup de coeur renouvelé pour les dessins pétillants de Magali le Huche.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

Une réflexion au sujet de « Verte (BD), tome 2 : Pome • Marie Desplechin et Magali Le Huche »

  1. Ces livres me rappellent de très bons souvenirs de mon enfance (J’avais notamment étudié Verte en CM2 haha !) et la sortie des BDs m’ont vraiment extasiée et j’ai pris beaucoup de plaisir à les lire. Pour l’intégration de la magie au monde des humains, c’est vrai que cela parait assez irréaliste, mais les romans traitent de la même façon ce thème.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.