Mes pratiques de lecture

Mes partenariats avec les maisons d’édition

Depuis que j’ai créé ce blog littéraire, j’ai pu bénéficier de partenariats toujours plus nombreux avec les maisons d’édition. C’est un sujet qui vous intéresse souvent, et sur lequel vous me posez régulièrement des questions. J’ai donc pensé qu’un article à ce sujet pourrait être une bonne idée.

Les premiers partenariats

Quand j’ai eu l’idée de créer un blog littéraire en 2013, je n’avais pas du tout envisagé que des partenariats se créeraient avec des maisons d’édition. D’ailleurs, à l’époque, cela était beaucoup moins fréquent qu’aujourd’hui puisque les blogs littéraires étaient plutôt rares. C’est une récompense qui est venue ensuite, avec le temps, au fur et à mesure que mon blog prenait de l’ampleur et que les maisons d’édition ont pris conscience que les blogs pouvaient être une véritable prescription littéraire qui pouvait donc nécessiter un budget au même titre que les journalistes ou libraires. Je me souviens encore, bien sûr, de mes tous premiers partenariats. Il s’agissait de Pocket et de Hachette, qui furent les premiers à me faire confiance, à me proposer de m’envoyer des titres en avant-première et à organiser des concours. C’était une vraie fierté et une reconnaissance que je n’ai pas oubliée aujourd’hui.

Des services de presse de plus en plus nombreux

Aujourd’hui, vous l’aurez remarqué, j’ai de très nombreux partenariats, et ils ont d’ailleurs pris une forme différente. Je suis en contact avec une très grande majorité d’éditeurs, mais je n’ai plus réellement de « partenariat » comme j’ai pu en avoir auparavant. Désormais, il m’est vraiment difficile de pouvoir lire de nombreux titres d’un même éditeur, comme je pouvais le faire à l’époque où je n’étais en contact qu’avec un nombre restreint d’entre eux. Maintenant, je suis en général contactée par un éditeur qui m’envoie son catalogue ou me propose un titre, qu’il pense correspondre à mes goûts littéraires. A moi ensuite de répondre positivement ou non à cette proposition. Ce sont en tout cas toujours des démarches que j’apprécie et que je trouve intéressantes, d’autant plus qu’un lien se créé forcément avec la personne avec laquelle je suis en contact. Elle connait progressivement mes goûts, nous pouvons échanger sur la lecture, et c’est pour moi une véritable relation de confiance qui s’installe alors. Je peux également moi-même contacter une maison d’édition pour un titre en particulier que j’aurai repéré et que je souhaite découvrir afin de le mettre en avant lors de sa sortie.

J’ai la chance aujourd’hui de pouvoir recevoir des dizaines de titres chaque mois, souvent même sans les avoir demandés. Ce sont des propositions de lecture qui me sont faites, afin que j’y jette un oeil et que je vois si cela peut me plaire. C’est clairement un gros avantage pour moi qui n’ai donc pas à acheter tous ces livres mais c’est aussi, pour l’éditeur, un moyen pour que son livre soit vu, en photo ou en chronique. C’est une forme de publicité, en un sens, mais le fait qu’ils l’envoient à une blogueuse littéraire implique un paramètre supplémentaire. L’objectif est en effet, pas seulement que je le montre, mais que je le lise et que je l’apprécie, afin de donner à d’autres personnes l’envie de le découvrir à leur tour.

Une liberté obligatoire

En tant que blogueuse, je reçois donc énormément de livres, bien plus que je ne peux en lire en un mois. Et pourtant, je ne suis obligée à rien dans le cas où aucun contrat n’est signé entre l’éditeur et moi. Dans ce cas-là, je ne reçois pas d’argent pour ces livres que je reçois. Certains éditeurs imposent un délai de lecture, mais c’est quelque chose que, personnellement, je refuse de m’imposer en l’absence de contrat et donc de rémunération, puisqu’il s’agit alors d’une prestation, et donc d’un travail. Je suis d’ailleurs toujours transparente à ce sujet, et si un éditeur m’envoie un livre sans avoir préalablement signé un contrat, c’est en sachant donc très bien que je ne suis pas en mesure de m’engager dans un délai de lecture. J’aimerais pouvoir tout lire en une semaine, mais ce n’est pas possible car j’ai les mêmes journées que toutes les autres personnes, et surtout, je tiens à garder ma liberté de choisir mes lectures pour le cas où je ne suis pas rémunérée.

Par ailleurs, j’ai également la liberté de lire un livre et de ne pas l’aimer. Et dans ce cas-là, je suis libre de le dire aussi. Parce que c’est pour cela que les lecteurs qui me suivent feront ensuite confiance en mes avis. Je ne peux pas aimer tout ce que je lis, et c’est aussi important de le montrer, en expliquant évidemment pourquoi de la façon la plus juste et objective possible. Cette liberté m’est indispensable. Le blog a pris une telle ampleur dans ma vie que si je ne gardais pas ce plaisir simple de lire quand je veux, ce que je veux, et de m’exprimer librement au sujet de mes lectures, cela deviendrait une contrainte, et je ne serai plus en mesure de continuer. Les éditeurs sont informés de ce choix et s’ils décident de m’envoyer un livre, c’est en acceptant ces conditions-là.

Comment obtenir des partenariats ?

Voilà la question qui revient sans doute le plus : comment faire pour avoir des partenariats ? Tout d’abord, faire un blog dans ce seul but serait véritablement une erreur. Un blog demande de l’investissement, de l’implication, beaucoup de travail et de régularité. Il serait donc frustrant de se lancer dans cette aventure dans ce seul objectif, car vos efforts ne seront sans doute pas récompensés.. En effet, un éditeur ne vous fera confiance que s’il sent la passion à travers votre blog, un contenu complet, très régulier, et une vraie communauté qui vous suit. Et cela demande bien évidemment beaucoup de temps et de travail. Ce n’est que si vous vous passionnez pour votre blog que vous finirez par être sollicité par des éditeurs, par recevoir des propositions et par intéresser les maisons d’édition. Vous pouvez vous-même contacter un éditeur si vous souhaitez créer un partenariat avec lui parce que ses publications correspondent à vos goûts et que vous souhaitez mettre en avant ses parutions. Chaque maison d’édition a un service de presse, c’est à lui que vous devrez adresser vos demandes, par mail, en présentant votre blog, votre profil et en expliquant pourquoi un partenariat vous intéresse.

J’espère que cet article vous aura intéressé et aura répondu aux questions que vous pouvez vous poser !

21 réflexions au sujet de « Mes partenariats avec les maisons d’édition »

  1. Waouh merci pour cet article complet. Personnellement les partenariats me plairaient mais je ne cours pas après s’il se présente pourquoi pas mais j’ai une pal monstre alors… oui mais comme toi sans pression surtout si c’est sans contrat et pas rémunéré. 😊

  2. C’est marrant de voir que notre vision sur les partenariats grandit avec nous et le blog. Au début, on est intriguée, intéressée, peut être envieuse. Et puis on a les premiers, on est toute contente. Et puis on commence à voir les contraintes et à poser des limites. Perso, je suis au point où je restreins de plus en plus, entre ce qui ne me tente pas et surtout l’envie de pouvoir choisir ma lecture au dernier moment, sans que rien ne me soit imposée.

  3. Mon blog est très modeste et ayant des soucis de santé, je ne m’investis malheureusement pas comme je le souhaiterai. J’ai mon premier partenariat avec les éditions Archipel et je participe aux Masse-Critique de Babelio. J’ai donc un mois avant leur parution pour lire les livres que j’ai choisi. Personnellement, je ne suis pas exigeante sur les termes d’un partenariat car mon blog n’a pas de communauté, n’a pas tout ce qui fait un blog à succès.

  4. Coucou, merci pour ton retour, je suis d’accord avec toi il faut toujours être transparente et dire ce que l’on ressent, je commence à en recevoir petit à petit et j’en suis très reconnaissante. J’en reçois je pense un ou deux par mois, donc je les lis assez rapidement, même si la maison d’édition ne m’impose pas de délai de lecture j’aime les lire assez rapidement car je trouve cela mieux vis à vis de la maison d’édition même si en effet personne n’a signé de contrat ! Belle continuation à toi c’est toujours un plaisir de te lire @meslivresdepoche

  5. Ton article est très intéressant car il permet de mieux comprendre tous les aspects et étapes d’un éventuel partenariat avec les maisons d’édition. Je pense que beaucoup jusqu’alors pouvaient ne voir que l’avantage de recevoir des ouvrages mais je sais et tes dires le confirme, que cela représente beaucoup de travail et que c’est un investissement chronophage ! Je pense que ce qui a fait ton « succès » c’est justement le fait que tu sois transparente et sincère : cela se ressent dans toutes les chroniques que nombreux d’entre nous prennent plaisir à lire tout simplement. Je me permets une question si je ne l’ai pas déjà posé auparavant : vu que tu cumules je suppose pas mal de livres, as-tu déjà pensé à en vendre certains et dans la positive, où peut-on les trouver ? Mille mercis d’avoir pris le temps de me lire et au plaisir de te lire prochainement… Belle journée à toi ☼

    1. Merci pour ton retour. En général, je donne mes livres à la médiathèque ou je travaille pour que mes lecteurs en profitent 🙂 sinon dans des boîtes à livres et j’en vends aussi sur le site de Gibert Joseph. Belle journée à toi!

      1. Dans notre médiathèque, ils ne prennent pas les dons c’est dommage ! Quant à la boîte à livres de notre petite commune, elle a été malmenée, cassée plusieurs fois alors j’essaie également de les donner ou les vendre parfois sur VINTED ! Mais un livre est fait pour être partagé alors j’en ai déjà parlé un peu sur Instagram afin d’en donner à d’autres contacts de temps en temps… Merci d’avoir pris le temps de me répondre et à très bientôt…

  6. Ton article est très intéressant car il permet de mieux comprendre tous les aspects et étapes d’un éventuel partenariat avec les maisons d’édition. Je pense que beaucoup jusqu’alors pouvaient ne voir que l’avantage de recevoir des ouvrages mais je sais et tes dires le confirme, que cela représente beaucoup de travail et que c’est un investissement chronophage ! Je pense que ce qui a fait ton « succès » c’est justement le fait que tu sois transparente et sincère : cela se ressent dans toutes les chroniques que nombreux d’entre nous prennent plaisir à lire tout simplement. Je me permets une question si je ne l’ai pas déjà posé auparavant : vu que tu cumules je suppose pas mal de livres, as-tu déjà pensé à en vendre certains et dans la positive, où peut-on les trouver ? Mille mercis d’avoir pris le temps de me lire et au plaisir de te lire prochainement… Belle journée à toi ☼

  7. Bonjour, l’article m’a beaucoup aidée à comprendre les partenariats. Malgré que j’aimerais avoir des partenariats, mon blog c’est avant tout pour moi. Merci à toi pour l’article. Au plaisir de te lire dans un prochain article !

  8. Bonsoir.
    Votre article est réussi : intéressant de savoir comment ça se passe de l’autre côté !
    Est ce que vous lisez des romans en auto édition ? (histoire d’amour contemporaine, feel good)
    Merci d’avance pour votre réponse !

    1. Bonjour, malheureusement je n’ai pas le temps de lire de l’auto-édition et je fais également le choix de me consacrer déjà à tout ce qui est publié par les éditeurs, notamment car il y a un travail éditorial autour et que mon temps n’est pas extensible. De plus, avec mon travail en médiathèque, je dois avoir lu plein de titres publiés, donc je dois faire des choix. Bonne journée à vous.

  9. Tu donnes toutes les réponses aux questions que je me posais. Effectivement je comprends que les maisons d’éditions ne puissent pas faire de partenariats avec tout le monde et je trouve que ton blog le mérite ! D’ailleurs je lis quasiment la même chose que toi 🙂

  10. Merci pour cet article très intéressant. Je suis en train de construire un blog, et j’aimerais également recevoir des parutions des services presse des maisons d’édition, je vais leur écrire bientôt.
    Une question me trotte dans la tête : est-ce que tu publies tes articles du blog pendant tes heures de travail ? Ou de ton temps libre ?
    Merci de votre réponse. Bonne continuation à vous, et j’apprécie énormément de vous suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.