Mangas

Éclat(s) d’âme, tome 2 • Yuhki Kamatani

Mes découvertes mangas sont pour la plupart initiées par des conseils de libraires. J’ai donc emprunté Eclat(s) d’âme à la médiathèque après une visite librairie et j’ai souhaité continuer la série, ayant beaucoup aimé le premier tome.

Résumé …

Au contact des membres du salon de discussion, Tasuku a fini par s’accepter, mais surtout par accepter l’amour qu’il éprouve. Pour autant, il ne sait pas encore comment il doit se comporter au quotidien, auprès de ses camarades, mais surtout auprès de celui qu’il aime. Au contact de Misora, plus jeune membre du salon, mais aussi porteur d’un « secret » compliqué, le lycéen va continuer à se poser des questions…

Mon avis …

Après avoir beaucoup aimé le premier tome, j’ai eu envie de lire la suite de cette série. J’aime beaucoup Eclat(s) d’âme pour ses sujets et aussi car c’est une série courte, en seulement 4 tomes. J’ai donc envie de la lire sans trop attendre entre chaque tome, ce que j’ai un peu trop souvent tendance à faire en général..

Cette fois-ci, c’est un nouveau personnage qui est au coeur de l’histoire puisqu’il partage avec Tasuku une place au foyer. Ce jeune homme est particulier car il aime s’habiller comme une fille et devenir, pour quelques heures, une personne du sexe opposé. Comme s’il était double. C’est donc toute la question de l’identité qui va être le fil conducteur de ce tome. J’ai aimé la douceur, la bienveillance et la tolérance qui se dégagent de cette histoire. Sans évincer les remarques et regards des personnes qui entourent les personnages, l’auteur réussit à les traiter sans tomber dans le cliché. C’est tout simplement juste, et on peut en tirer de nombreuses leçons.

Même si un nouveau personnage prend de la place dans ce tome, Tasuku n’est pour autant pas effacé. En assistant aux choix de vie de son ami et en se confrontant à sa propre vision de l’identité et de la sexualité, il va lui-même s’interroger plus encore sur ce qu’il pense être et ressentir. C’est tout ce que la société nous a enseigné comme étant « normal » qui est remis en question, et je crois réellement que l’on devrait avoir plus d’ouvrages avec cette vision des choses. Au coeur de ce second tome, il y a le fait que chaque être humain doit pouvoir choisir de ce qu’il veut être. Pour toute personne autour, il s’agit simplement de respecter ce choix et de l’accompagner dans sa démarche. On peut souhaiter qu’il s’affirme plus vite, ou autrement, mais la décision lui appartient à lui seul.

Pour résumer …

Un deuxième tome tout en délicatesse pour évoquer l’identité. Cette série est une très belle découverte, traitant avec justesse et douceur de sujets bien trop souvent tabous.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.