Contemporain

N’oublie pas de vivre • Ann Napolitano

Quand les éditions Presses de la Cité m’ont proposé la lecture de ce titre, en librairie aujourd’hui, j’ai eu envie de le découvrir, les avis sur Goodreads étant quasi unanimes. Merci à la maison d’édition pour cette lecture.

Résumé …

Été 2013. Edward Adler, 12 ans, embarque avec ses parents, son frère aîné et 183 autres passagers à bord d’un vol pour Los Angeles au départ de New York. Parmi eux, un jeune loup de Wall Street qui flirte avec l’hôtesse, un soldat blessé en Afghanistan, un vieil industriel richissime et malade, une jeune femme ébranlée par la nouvelle de sa grossesse, une autre croyant en la réincarnation. Mais tandis que tous songent à ce que demain leur réserve, l’avion s’écrase dans un champ du Colorado… Edward est l’unique rescapé du crash. Pendant des mois, son histoire émeut l’Amérique et, entre état de choc et insomnies, le garçon doit faire face à la perte de sa famille et à une morbide célébrité. Confié à son oncle et sa tante, il tente maladroitement de donner un sens à sa survie, aidé en cela par sa nouvelle et singulière voisine, Shay. C’est alors que les adolescents font une découverte inattendue…

Mon avis …

C’est en alternance de points de vue que nous découvrons cette histoire, dont le coeur même est un trajet en avion. A son bord, des personnes de tous horizons, avec des rêves et des histoires différents. Tout au long du livre, nous allons vivre avec eux ce trajet pas comme les autre car, malheureusement, un drame va se produire et l’avion va se crasher. Tous vont périr dans cet accident, sauf Edward. En alternance de chapitres, c’est aussi sa vie d’après que nous allons suivre, sans sa famille qu’il a perdue, et avec cette nouvelle identité, celle de survivant.

D’abord effrayée par le sujet, j’ai rapidement compris que ce roman allait en réalité être extrêmement poignant. En dépit de son caractère dramatique, ce livre est très fort et jamais larmoyant ni terrifiant. C’est par l’angle des vies humaines que cette catastrophe nous est racontée, et l’autrice a pris soin de donner vie, tout au long du roman, à tous ces passagers qui ne se connaissaient pas et qui pourtant, vont devenir si intimes le temps de quelques heures de trajet.

Et puis, il y a l’histoire d’Edward. Ce jeune garçon qui se retrouve soudainement orphelin, privé de ses parents mais aussi et surtout de son grand frère, va être recueilli par son oncle et sa tante. Ces derniers ont une histoire personnelle assez particulière, marquée par des drames intimes et ils vont accueillir ce neveu avec beaucoup d’amour et d’implication. Une mission si forte pèse sur leurs épaules : celle de le protéger de la souffrance et de lui permettre de grandir avec le plus de sérénité possible. C’est sa rencontre avec Shay, une jeune voisine de son âge, qui va véritablement permettre à Edward de sourire, de rire et de ressentir à nouveau. Elle va accepter de rester à ses côtés même quand il est au plus bas, et lui redonner goût en l’existence. Les étapes du deuil et la détresse qu’il ressent sont très bien creusées et décrites par l’autrice, et cette profondeur chez ce personnage apporte beaucoup de beauté à ce roman.

J’ai été profondément touchée par l’amitié entre Shay et Edward, par l’amour et les maladresses de son oncle et de sa tante, par sa détresse à lui, ce sentiment de solitude, cette coquille qu’il créé autour de lui. Là encore, l’autrice a si bien décrit ses émotions, ses peurs, ses doutes, les conséquences d’un traumatisme tel que celui-ci. Edward va devoir apprendre à vivre avec toutes ces vies qui l’entouraient lors du crash, avec tous ces inconnus qui sont morts alors que lui a survécu. Il va devoir survivre malgré ce poids-là et c’est cette lente guérison qui est au coeur du roman. C’est vraiment une très belle histoire, humainement sublime et qui m’a bien souvent fait versé quelques larmes. L’émotion monte au fil des pages, jusqu’à nous faire prendre conscience de l’absolue beauté de cette histoire.

Pour résumer …

L’histoire bouleversante d’un jeune garçon qui, seul survivant d’un crash d’avion, va devoir redonner un sens à sa vie pour surmonter ce traumatisme et le deuil de sa famille. Une magnifique histoire pleine d’émotion.

Ma note : ★★★★★☆
(17/20)

2 réflexions au sujet de « N’oublie pas de vivre • Ann Napolitano »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.