Parutions littéraires

Parutions littéraires • Octobre 2020

Les derniers mois ont été rythmés par la rentrée littéraire et, avec l’automne, de nouvelles parutions sont prévues ! Voici ceux qui me tentent le plus, et ils sont très nombreux …

01 octobre 2020 : Contre nature, de Cathy Galliègue (Seuil)

Trois femmes sont incarcérées dans la même prison. C’est là, dans la bibliothèque du centre pénitentiaire, que Pascale, Vanessa et Leïla se rencontrent. Captives de leur condition humaine et des préjugés, elles ont chacune une manière différente de vivre leur détention. Il y a celle qui se pose en redresseuse de torts, celle qui voudrait faire oublier le sort réservé à ses bébés, celle qui imagine que les livres les sauveront toutes les trois. Sensibiliser Vanessa à la lecture et vaincre les réticences de Pascale, tels sont les défis que se lance Leïla. Alors qu’elles n’ont rien en commun, qu’elles ne cherchent pas l’amitié, la pratique cathartique de l’écriture va leur donner l’occasion d’établir une relation, d’évoquer la violence qui les a conduites à l’enfermement.

01 octobre 2020 : Falling again, de Morgane Moncomble (Hugo & Cie)

Surdoué mais solitaire, Aaron n’a que cinq ans lorsqu’il manque de se noyer. Celle qui le sauve d’une mort certaine n’est autre que Fleur, une petite fille bavarde avec des millions d’amis. Au travers de lettres échangées, les deux enfants se promettent un amour durable digne des meilleurs dramas coréens… jusqu’à ce que la vie les sépare. Seize ans plus tard, Fleur est une écrivaine romantique mais fauchée qui a perdu toute confiance en elle. De son côté, Aaron est devenu un professionnel du jeu vidéo froid et asocial. Lorsque leurs chemins se croisent à nouveau, Fleur pense que c’est le destin ; l’occasion de faire table rase du passé. Seul problème : Aaron semble avoir tout oublié de leur histoire d’amour.

01 octobre 2020 : N’oublie pas de vivre, d’Ann Napolitano (Presses de la Cité)

Été 2013. Edward Adler, 12 ans, embarque avec ses parents, son frère aîné et 183 autres passagers à bord d’un vol pour Los Angeles au départ de New York. Parmi eux un jeune loup de Wall Street, un soldat blessé en Afghanistan, une femme ébranlée par la nouvelle de sa grossesse, une autre croyant en la réincarnation. Mais tandis que tous songent à ce que demain leur réserve, l’avion s’écrase dans un champ du Colorado… Edward est l’unique rescapé du crash. Pendant des mois, son histoire émeut l’Amérique et, entre stress post-traumatique et insomnies, le garçon doit faire face à la perte de sa famille et à une morbide célébrité. Confié à son oncle et sa tante, il tente de donner un sens à sa survie, aidé en cela par sa nouvelle et singulière voisine, Shay. C’est alors que les adolescents font une découverte inattendue…

01 octobre 2020 : Noël au bord de l’eau, de Jenny Colgan (Prisma)

Flora MacKenzie a troqué sa vie londonienne pour ouvrir un charmant café au bord de l’eau sur l’île écossaise de Mure, où elle vit désormais avec Joel, son ancien patron au caractère bien trempé. A cette période de l’année, c’est le moment de cocooner, de s’étirer devant le feu de cheminée et de regarder des vieux films avec les gens que vous aimez.
A moins, bien sûr, que la vie ne vous réserve une belle surprise et que vous ne sachiez pas comment l’annoncer. Pendant ce temps, Saif, le médecin réfugié de Syrie organise son premier Noël avec ses fils, loin de la guerre. La petite famille reconstituée pourra-t-elle trouver du réconfort et de la joie ?

07 octobre 2020 : Nos coeurs à l’horizon, de Sophie Jomain (Hauteville)

Réédition de « Arcadia Hôtel » – Angleterre, années 1950. La vie de la paisible station balnéaire de Merham est bouleversée le jour où des artistes bohèmes s’installent dans la splendide demeure d’Arcadia, au grand dam de la bourgeoisie locale, qui voit d’un mauvais oeil l’arrivée de ces énergumènes aux moeurs étranges. Celia et sa soeur y voient quant à elles l’occasion rêvée pour échapper à leur ennui, et elles ne tardent pas à se lier aux nouveaux venus. Mais l’amour va s’en mêler, et la maison sur la plage va bientôt devenir le théâtre d’événements déchirants qui vont provoquer un véritable scandale dans cette petite bourgade provinciale. Cinquante ans plus tard, alors que cette somptueuse demeure est sur le point d’être transformée en hôtel de luxe, on y découvre une fresque qui révèle d’incroyables secrets. Il reste peut-être à Merham une personne capable de résoudre cette énigme…

07 octobre 2020 : Une soif de livres et de liberté, de Janet Skeslien Charles (JC Lattès)

Odile Souchet, vingt ans à peine, s’épanouit dans son travail à la Bibliothèque américaine de Paris, où elle côtoie la fameuse directrice Dorothy Reeder. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, la jeune femme risque de tout perdre, y compris sa chère Bibliothèque. Alors que les nazis envahissent Paris, Odile et ses amis s’engagent dans la Résistance avec leurs propres armes : les livres. Inspiré de la vie de ces amoureux des mots qui ont pris le risque d’aider leurs lecteurs juifs, Une soif de livres et de liberté explore la géographie des sentiments, les conséquences de choix irréversibles et nous enseigne comment le courage peut surgir en des lieux et circonstances inattendus.

07 octobre 2020 : Le bruit des avions, de Sophie Reungeot (HarperCollins)

Vendredi 13 – Paris 11e. Audrey s’engouffre dans le premier taxi venu et prend place sur le siège passager. A l’arrière, il y a Laura, qui n’avait pas prévu de débarquer avec une inconnue chez sa mère, au 18e étage d’une tour au sud de la capitale. Ce qui était prévu et ce qui ne l’était pas, c’est tout l’enjeu de cette nuit particulière et de celles qui viendront. Car les heures blanches qui suivent l’attaque au Bataclan agissent comme un révélateur pour ces deux jeunes femmes si diamétralement opposées, qui prennent la mesure de ce qu’étaient jusqu’alors leurs vies. Des vies écrites sur des rêves qui n’étaient pas toujours les leurs et dont il ne reste qu’une empreinte, des costumes endossés malgré les coutures qui craquent, des énigmes familiales jamais percées auxquelles il faut s’atteler. Parce que le temps presse. Une histoire de providence ? Une amitié comme un coup de foudre pour commencer. Et la route que vont prendre Laura et Audrey au son de vieilles cassettes poussées au maximum. De Paris à Las Vegas en passant par Berlin et Prague, voilà l’itinéraire de deux filles, reliées comme deux soeurs, coeurs siamois bien décidés à profiter de leur liberté, déterminés à s’emparer complètement de leur existence.

07 octobre 2020 : L’année de grâce, de Kim Liggett (Casterman)

« Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit. Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l’essence pure de la jeune fille, de la femme en devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté. Pourtant, je ne me sens pas magique. Ni puissante. » Un an d’exil en forêt. Un an d’épreuves. On ne revient pas indemne de l’année de grâce. Si on en revient.

07 octobre 2020 : Les imbattables, de Sarah Maeght (JC Lattès)

Après ses cours de Lettres à l’université, Victoire s’occupe de Basile. Il a neuf ans, elle en a vingt-trois. Victoire rêve de partir étudier aux Etats-Unis, Basile rêve d’avoir un ami, de visiter la maison de Prévert en Normandie. Il est pointilleux sur ce qui se fait et ce qui ne se fait pas, le « digne » et l’ « indigne » . Elle vole dans les magasins, saute les portiques du métro et laisse l’horoscope décider de son humeur. Un lundi, Basile rate le car pour son voyage scolaire. Victoire doit rester avec lui, le temps d’une semaine qui va changer leur vie.

08 octobre 2020 : Le syndrome du spaghetti, de Marie Vareille (Pocket Jeunesse)

Léa a 16 ans, un talent immense et un rêve à réaliser. Entraînée par son père, qui est à la fois son modèle, son meilleur ami et son confident, elle avance avec confiance vers cet avenir tout tracé. À 17 ans, Anthony, obligé de faire face à l’absence de son père et aux gardes à vue de son frère, ne rêve plus depuis longtemps. Ils se sont croisés une fois par hasard ; ils n’auraient jamais dû se revoir. Pourtant, lorsque la vie de Léa s’écroule, Anthony est le seul à pouvoir l’aider à se relever. Leurs destinées s’en trouvent à jamais bouleversées.

08 octobre 2020 : L’enfant des tempêtes, de Mélanie Guyard (Seuil)

Charente-Maritime, quelques jours avant Noël. Le coeur de Mathieu, douze ans, n’est pas à la fête. Incapable de supporter leur domicile et la présence de la famille après la mort de son mari, sa mère a décidé de se réfugier dans leur maison de vacances sur l’île d’Oléron. Tous deux s’y retrouvent pour une semaine, face à l’océan sous l’hiver, entre culpabilité et deuil. Dans l’espoir d’endormir sa peine et son incompréhension du monde des adultes, Mathieu s’échappe de la maison dès qu’il le peut et rencontre Corentin, un garçon de son âge. Jour après jour, les deux garçons explorent la plage, les blockhaus en décrépitude et les limites de leur courage. Mais bientôt Corentin pousse Mathieu à des expériences plus extrêmes et le ciel se fait de plus en plus noir. Tandis qu’une tempête sans précédent approche des côtes françaises, une autre monte en lui, bien décidée à balayer son enfance. Et comment peut-on affronter l’obscurité, quand on a douze ans ?

08 octobre 2020 : L’écho des promesses, de Mélanie Levensohn (Fleuve Editions)

Paris 1940 : Dans la Ville lumière, sous l’occupation allemande, Christian, le fils d’un banquier est amoureux de Judith, une jeune étudiante juive. Le jeune couple envisage de fuir, mais soudain Judith disparaît sans laisser aucune trace…
Montréal, 1982 : peu avant sa mort, Lica Grunberg confesse à sa fille, Jacobina, qu’elle a une demi-sœur issue d’une relation précédente. Dans les tumultes de la guerre, Lica a cependant perdu tout contact avec sa fille aînée, un abandon qu’il a regretté toute sa vie. Sa dernière volonté : que Jacobina retrouve sa demi-sœur et récrée ce lien que son père a brisé à jamais.
Washington DC, 2006 : Béatrice, la quarantaine, en poste à la banque mondiale, cherche de plus en plus un sens à sa vie. Quand elle rencontre une vieille dame, grâce à une association qui vient en aide aux personnes démunies, elle n’imagine pas combien sa vie va changer. Car elle va être confrontée à une demande particulière : aider à tenir une promesse…

14 octobre 2020 : Mariage sous les flocons, de Sarah Morgan (&H)

Maggie est sous le choc. Sa fille cadette a décidé de se marier pour Noël ! À vingt-deux ans, est-on vraiment prêt à s’engager pour la vie ? C’est ce qu’elle-même a fait avec Nick mais, justement, voilà des mois qu’ils sont secrètement séparés. Pour éviter que la nouvelle se répande, Maggie va faire de son mieux pour donner le change. Même si retrouver Nick risque de la perturber plus que de raison… Katie n’a aucune envie de traverser l’Atlantique pour jouer les témoins au mariage de sa sœur. Pourtant, elle n’a pas le choix : elle doit ouvrir les yeux de sa petite sœur avant qu’il ne soit trop tard. Le grand amour, ça n’existe pas, et elle compte bien le lui prouver. Il faudrait juste que Jordan, le témoin du marié, arrête de ruiner tous ses plans. À mesure que son mariage approche, Rosie est de plus en plus stressée. Impatience ou nervosité ? Alors que les invités arrivent et que la réalité la rattrape, elle ne peut plus ignorer la question qui l’obsède depuis qu’elle a fait son annonce à sa famille : fait-elle l’erreur de sa vie en se mariant à un homme qu’elle ne connaît que depuis quelques semaines ?

 •

20 octobre 2020 : Les étoiles brillent plus fort en hiver, de Sophie Jomain (Charleston)

Aux Galeries Hartmann, les Féeries sont le plus gros événement de l’année. Alors quand sept jours avant leur lancement, le nouveau directeur exige que la décoration de Noël soit intégralement refaite, le sang d’Agathe ne fait qu’un tour : personne ne touchera à son travail, et surtout pas cet arriviste arrogant. Mais le grand magasin est désormais sous la responsabilité d’Alexandre Hartmann, et aussi talentueuse que soit Agathe Murano, c’est avec lui qu’elle devra traiter. Lui et personne d’autre. Ces deux-là auraient préféré ne jamais se rencontrer, mais puisqu’un père Noël et son chat magique viennent d’être embauchés pour exaucer les souhaits, pourquoi ne pas en profiter pour s’amuser ? Mais aux dépens de l’un comme de l’autre, bien sûr…

22 octobre 2020 : Impact, d’Olivier Norek (Michel Lafon)

Face au mal qui se propage et qui a tué sa fille. Pour les millions de victimes passées et les millions de victimes à venir. Virgil Solal entre en guerre, seul, contre des géants.

22 octobre 2020 : Les nuits enneigées de Castle Court, de Holly Hepburn (Prisma)

Et s’il était temps de saisir sa chance et de changer de vie pour faire de ses rêves une réalité ? Un délicieux feel good sur les rêves et l’amitié, sans oublier la pâtisserie ! Sadie élève seule ses enfants tout en soignant son coeur brisé. Cat, de son côté, est au bord du burn out car ses journées de chef-pâtissier sont trop longues. Les deux amies décident alors d’investir dans leur rêve : lancer « Smart Cookies », leur propre biscuiterie artisanale dans la magnifique Castle Court, une cour abritant un espace de restauration de trois étages niché derrière les rues animées de Chester. Toutes deux découvrent bientôt que Castle Court est une vraie communauté, un petit havre de plaisir loin du stress du monde extérieur. Mais tout le monde n’apprécie pas leur arrivée : la pâtissière déjà installée n’est pas très heureuse de ce qu’elle considère comme une concurrence directe et Greg, qui dirige le bistrot chic du bout de la cour, pense que Sadie et Cat n’ont pas le talent ni le sens des affaires nécessaires pour réussir. Heureusement, le délicieux Jaren, propriétaire de la maison de gaufres néerlandaise installée en face, et Elin le propriétaire de la chocolaterie suisse, vont leur apporter leur soutien. Et si tout le reste échoue, les amis pourront toujours noyer leurs chagrins dans le bar à cocktails qui surplombe la cour ! Sadie et Cat réussiront-elles leur lancement et trouveront-elles à l’improviste un nouvel amour ?

23 octobre 2020 : Un jour, je serai trop célèbre, de Raziel Reid (La Belle Colère)

« Je m’appelais Jude. Ils m’ont appelé Judy. J’étais magnifique quand même. Tout le monde voulait me briser. Mais les étoiles ne se brisent pas, elles explosent. Et j’étais la supernova ultime. » Jude n’est pas un lycéen comme les autres. Il assume ouvertement son homosexualité et n’hésite pas à fièrement arborer les robes et le maquillage de sa mère. Pour faire face à l’homophobie qu’il endure à l’école comme à la maison, il se réfugie dans un monde fantasmatique où tout n’est que décor en carton-pâte, équipe de tournage pour faire tourner le monde, figurants pour remplir les blancs et les stars harcelées de paparazzis. Et Jude est amoureux. Mais ce qui devait être un tapis rouge sera un cauchemar. Inspiré par l’histoire vraie de Lawrence King, un adolescent de 15 ans assassiné par un de ces camarades de classe homophobe, ce roman raconte avant tout l’histoire universelle d’un ado qui cheche sa place dans le monde, emporte le lecteur dans un tourbillon dramatique dont il ne sortira pas indemne.

Certaines de ces parutions vous tentent-elles ?

10 réflexions au sujet de « Parutions littéraires • Octobre 2020 »

  1. Salut ! I l y a certains livres que j’ai pris en capture d’écran car il me donne trop envie de les dévorer. Merci de me donne encore plus de livres à rajouter dans ma PAL. Bisous 🙂

  2. J’ai lu les deux premiers tomes de la série Une saison au bord de l’eau de Jenny Colgan, très bon moment de lecture, j’ai hâte de découvrir la suite. J’ai précommandé le roman de Marie Vareille et celui de Sophie Jomain me tente bien !

  3. Coucou, j’ai les deux JC Lattès dans ma PAL j’ai hâte de les lire ce mois ci, sinon tu m’en a fait ajouter plein à ma wishlist (l’enfant de la tempête, les romans de Noël!) mon dieu ils ont tous l’air trop bien ! Merci pour cette belle sélection qui donne des idées 🙂 Eline du compte meslivresdepoche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.