Contemporain

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre • Julien Dufresne-Lamy

J’avais envie de lire Julien Dufresne-Lamy depuis très longtemps, et je possède d’ailleurs trois de ses romans pour adultes dans ma bibliothèque. C’est avec cette nouveauté de la rentrée littéraire 2020 que j’ai choisi de le lire enfin. Merci aux éditions Belfond de me l’avoir envoyé.

Résumé …

Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. D’ici cinq heures, son père sortira du bloc. Elle s’appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années de vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d’émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories. Deux années sismiques que Charlie cherche à comprendre à jamais. Sur sa chaise d’hôpital, tandis que les heures s’écoulent, nerveuses, avant l’arrivée d’Alice, Charlie raconte alors la transition de son père, sans rien cacher, ce parcours plus monumental qu’un voyage dans l’espace, depuis le jour de Pâques où d’un chuchotement, son père s’est révélée. Où pour Charlie, la terre s’est mise à trembler.

Mon avis …

C’est à travers le regard de Charlie que Julien Dufresne-Lamy nous raconte cette histoire. Celle d’un père comme les autres, et qui pourtant se sent différent. Ce père-là n’est pas né dans le bon corps, et c’est en femme qu’il se sent véritablement lui-même. Charlie n’est qu’un adolescent, et il va assister à cette transformation physique voulue par son père, afin qu’il puisse enfin être en accord avec celle qu’il est vraiment. Depuis la salle d’attente de l’hôpital, et pendant que son père est sur la table d’opération, Charlie se souvient des étapes successives que sa famille a traversées.

Ce furent d’abord des mots. Ceux que son père gardait en lui depuis si longtemps et qui, enfin, sont sortis. Il leur a confié qu’il était une femme, et c’est là que le tremblement de terre a commencé. Puis, il a acheté des objets, des bijoux, des accessoires féminins. Il s’est habillé, « déguisé » en femme. Il se sentait bien, ainsi, même s’il n’osait pas vraiment l’afficher au grand jour. Et puis, il y a eu les traitements médicaux. Les hormones qui modifièrent son apparence physique et le fonctionnement interne de son corps. Petit à petit, son père s’est transformé jusqu’à ce jour où nous rencontrons Charlie et où il renonça définitivement à celui qu’il était jusqu’à présent grâce à l’opération tant attendue.

Nous connaissons très mal la transidentité, ce que cela implique, ce que les traitements provoquent mais aussi ce que vit au quotidien la personne comme ses proches. Julien Dufresne-Lamy a, avec ce livre, donné une voix à ces personnes que l’on entend trop peu, qui ne sont jamais représentées, et pour lesquelles on a tous beaucoup de préjugés. Je trouve que ce genre de texte nous bouscule, nous fait nous remettre en question. Parce qu’on a tous, parfois, des pensées qui trahissent une grande méconnaissance. Parce que c’est notre devoir aussi de s’instruire sur ces sujets que l’on connait trop mal, parce qu’ils ne nous concernent pas directement.

Si le roman comporte à mon sens quelques longueurs, le propos est quant à lui utile et important. Ce livre m’a profondément touchée par le sujet qu’il aborde et par sa manière de le faire. Le regard de ce garçon en construction, encore si jeune et pourtant d’une grande maturité est bouleversant. A travers sa colère envers son père pour tout ce qu’il lui a fait vivre, pour ce regard des autres impitoyable et cette violence qu’il subit au quotidien, on sent tout l’amour qu’il porte à celui qui restera son papa. On sent aussi la souffrance d’un homme à laquelle il assiste jour après jour, et qu’il ne peut que constater. On voit le courage de sa maman, le soutien absolu qu’elle offre à l’homme avec lequel elle partage sa vie. On devine cette société qui est encore très loin de comprendre la transexualité et le genre. On constate à quel point il faut une force inouïe pour traverser cela, pour aller au bout de cette démarche, pour être soi-même.

Pour résumer …

Le parcours d’un homme qui devient une femme, à travers le regard de son fils. Cela donne un roman bouleversant et plein de justesse sur l’amour, la famille et la complexité de la transidentité.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

3 réflexions au sujet de « Mon père, ma mère, mes tremblements de terre • Julien Dufresne-Lamy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.