Théatre

Vu au théâtre : MALIGNE

IMG_8927

Il y a quelques temps, je vous parlais de Maligne, cette pièce de théâtre que je rêvais de voir et que j’avais acheté en format livre pour la découvrir. Ce fut une lecture marquante pour moi et l’envie de la voir jouée sur scène était donc encore plus grande. A ma grande surprise, j’ai pu enfin la voir grâce à ma venue sur Paris et je tiens à remercier très sincèrement Noémie Caillault de nous avoir accueillie si chaleureusement, Carnet Parisien et moi, et de nous avoir permis de voir cette pièce merveilleuse. Il s’agissait, en plus, de la toute dernière représentation au Théâtre de la Pépinière, et c’était donc un soir rempli d’émotions.

MALIGNE

Après avoir tant aimé le texte, j’avais évidemment encore plus envie de voir la pièce. De voir le jeu de Noémie. De voir les mots prendre vie. Il s’agit d’une pièce dans laquelle elle raconte son cancer du sein : l’annonce, les rendez-vous médicaux, les traitements, la lutte acharnée, les maladresses de l’entourage, la volonté de s’en sortir. Tout cela est abordé avec un humour très fort et avec beaucoup d’émotion.

Autant vous le dire très franchement : j’ai pleuré, un peu. Parce qu’à travers les rires, j’ai senti une larmes, puis deux, couler sur mes joues. J’ai été touchée en plein coeur par cette pièce. Les mots ont pris encore plus de sens. Voir les yeux de Noémie raconter sa maladie. Voir sa sincérité ressortir de chaque phrase. Voir la simplicité de la mise en scène : elle, seule face à nous. Voir sa mise à nue, entière, frappante.

En sortant de cette pièce, on est chamboulé. On a envie de vivre encore plus fort. On se dit que la vie est trop courte pour angoisser, pour programmer, pour repousser, pour rêver. On veut vivre, encore plus, encore mieux, sans regarder en arrière, sans penser à demain. Comme à la lecture du texte, je crois que je suis encore plus touchée par cette pièce car, en tant que jeune femme ayant la vingtaine, je m’identifie beaucoup à Noémie et j’ai ressenti d’une façon très forte et très prenante tout ce qu’elle a évoqué pendant cette heure sur scène.

J’ai envie de la remercier d’avoir osé. D’avoir parlé de son cancer de cette façon. D’avoir su éviter de se censurer, dire les choses comme elle les pense, raconter sans en rajouter, sans tomber dans le larmoyant, sans s’apitoyer sur son sort. Raconter, tout simplement. Merci de nous rappeler comme la vie peut être belle, même dans les moments les plus durs.

Maligne sera en tournée dans toute la France (dates à venir).

Ne loupez pas cette pièce, en aucun cas.

J’ai pour ma part déjà réservé mes places pour retourner voir cette merveilleuse pièce et y emmener mon amoureux. Et j’en parle autour de moi parce qu’il me tient réellement à coeur de partager cette découverte avec un maximum de personnes possible, alors j’espère que vous aurez l’envie et la curiosité d’aller voir Noémie sur scène, vous aussi.

Maligne : La Tournée

01/10/16 : Lyon
06/10/16 : Canteleu
19/10/16 : Chalon sur Saone
29/10/16 : Sanary sur Mer
15/11/16 : Bordeaux
29/11/16 : Ris-Orangis
01/12/16 : Tours
09/12/16 : Ergué-Cabéric
11/02/17 : Boisseuil
17/03/17 : Toulouse

Réserver vos places : ICI

Publicités

4 réflexions au sujet de « Vu au théâtre : MALIGNE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s