Contemporain

Trancher • Amélie Cordonnier

J’ai reçu ce roman par surprise dans ma boite aux lettres, dédicacé par son auteur. En consultant le résumé, j’avoue avoir été intriguée, et j’ai donc décidé de lui laisser sa chance. Merci à Amélie Cordonnier et à Flammarion pour cet envoi. Ce roman est en librairie depuis le 29 août dernier.

Résumé …

Cela faisait des années qu’elle croyait Aurélien guéri de sa violence, des années que ses paroles lancées comme des couteaux n’avaient plus déchiré leur quotidien. Mais un matin de septembre, devant leurs enfants ahuris, il a rechuté : il l’a de nouveau insultée. Malgré lui, plaide-t-il. Pourra-t-elle encore supporter tout ça ? Elle va avoir quarante ans le 3 janvier. Elle se promet d’avoir décidé pour son anniversaire.

Mon avis …

Quand un couple est en apparence parfait, il peut arriver que dans l’intimité, les choses soient bien différentes. Ce roman raconte les violences au sein du couple. Non pas physiques mais psychologiques. Des mots qui peuvent être aussi violents que des gestes. Des insultes, une façon de rabaisser l’autre comme s’il n’était rien. C’est ce que vit l’héroïne du roman depuis toutes ces années passées aux côtés d’Aurélien. Un homme qu’elle aime passionnément et avec lequel la rencontre a été un coup de foudre. Ce qui le charme chez lui a aussi un côté plus noir, puisque ce sont les violences et la colère dans lesquelles il se met. Qui la plongent dans une dépression de laquelle elle n’arrive pas à sortir.

Lui-même reconnait son problème, et a conscience du mal qu’il lui fait. Mais malgré l’aide extérieure qu’il peut consulter, rien n’y fait, il replonge. Il suffit d’un rien pour le mettre dans une colère froide, et pour faire sortir ces mots, si nombreux, si violents. Il faut pourtant continuer à avancer, faire semblant que tout va bien. Pour l’entourage mais surtout pour les enfants qui subissent de façon détournée la pression négative que leur papa exerce sur leur maman. La tentation de partir est si forte, presque vitale, pour survivre. Mais il y a les enfants qui sont son ancrage et auxquels elle ne peut renoncer. Alors rester s’impose, même si cela veut dire avoir les ailes coupées à jamais. Souffrir en silence, toujours.

Elle fait des listes dans son téléphone, des notes qui se suivent, qui ne se ressemblent pas, mais qui toutes accumulées ne laissent apparaitre qu’une chose : elle vit l’enfer. Elle note, jour après jour, les mots qu’il emploie à son encontre, les violences qu’elle subit. Pour en garder une trace, pour provoquer un électrochoc. Pour se convaincre elle-même que cela doit s’arrêter. Parce que ses enfants sont malgré elle des victimes collatérales, et qu’elle craint qu’un jour, cela n’ait un impact sur leurs vies à eux. Qu’ils en gardent des traces.

Ce roman est intéressant et il traite d’un sujet dont on parle trop peu, celui des violences conjugales et notamment des violences psychologiques. J’ai cependant été un peu mise à distance avec cette histoire bien qu’elle soit terrible à chacune de ses lignes. L’écriture ne m’a pas permis de ressentir beaucoup d’émotions, ce qui m’est pourtant indispensable pour qu’une lecture me marque. Je crois même que j’ai été étouffée par tant de violences et de noirceur et qu’en lisant ce livre, j’avais terriblement envie d’en sortir.

Pour résumer …

« Trancher » raconte les violences conjugales, et notamment les violences verbales et psychologiques présentes au sein d’un couple. Ces mots et ces paroles qui font mal, qui blessent tellement qu’il devient très difficile d’en sortir. Un roman nécessaire, mais très sombre voire étouffant tant la violence est omniprésente.

Ma note : ★★★★☆☆
(12/20)

ACHETER LE ROMAN *

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Trancher • Amélie Cordonnier »

  1. Ce livre fait partie de ma liste ! Il m’intrigue énormément. Par contre, dans ton article tu parles de son mari Aurélien… puis de son mari Alexandre.
    A moins que j’e n’ai pas compris correctement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.