Thriller

L’innocence des bourreaux • Barbara Abel

11349087_490651887758503_1818967622_n

Vous ne l’ignorez plus, je pense, Barbara Abel est l’une de mes auteurs préférés. Après avoir eu des coups de coeur pour Derrière la haine, Après la fin et Duelle, je ne pouvais pas passer à côté de son nouveau roman. Merci aux éditions Belfond pour l’envoi de ce livre.

Résumé …

Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas. Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent… Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s’inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince…

Mon avis …

Il n’y a rien à faire, Barbara Abel réussit à chacun de ses livres à me captiver! J’ai trouvé L’innocence des bourreaux très différent des précédents romans de cette auteur que j’ai pu lire et j’admire réellement cette capacité qu’elle a de se renouveler sans cesse. Pourtant, on retrouve ce point commun entre chacune de ses histoires : ces sentiments dérangeants, ces horreurs qui proviennent de personnes ordinaires qui, parce qu’elles sont confrontées à des situations qui mettent en danger leur confort et leur quotidien, en viennent à se transformer en quelques sortes en individus qu’elles ne sont pas.

C’est cette limite entre victimes et bourreaux que l’auteur explore dans ce roman. Par la situation du braquage, elle va placer de nombreux personnages dans un environnement instable, dangereux et oppressant et le roman est très réussi car tout va basculer et tout va être bouleversé au fur et à mesure que la situation évolue. L’auteur nous fait réaliser que chacun peut voir naître en lui des souffrances, des instincts et des volontés parfois viscérales pour se protéger soi et ses proches et que cela peut conduire à commettre l’irréparable.

On découvre beaucoup de personnages très différents, placés à l’origine dans des situations de la vie quotidienne, et Barbara Abel replace chacun d’entre eux dans un contexte particulier afin de nous permettre de bien saisir ensuite les conflits intérieurs et les décisions qu’ils seront amenés à prendre. Les retournements de situation sont nombreux et j’ai, à de nombreuses reprises, été complètement choquée de la manière dont l’histoire évoluait, dont certains évènements se déroulaient. On ne voit rien venir et c’est cette surprise perpétuelle à la lecture qui m’a également fascinée.

Il est incontestable que l’auteur maitrise son art, qu’elle balade le lecteur et lui fait ressentir toute la complexité du genre humain. Peut-être que les révélations semblent par moments être trop nombreuses au point où l’on se demande s’il est réellement possible que tant d’individus aient tant de secrets, mais au final j’ai su me laisser porter et convaincre par l’auteur. Je ne me lasserai décidément jamais de son écriture et de ses histoires et je vais m’empresser de me procurer ses précédents romans publiés.

Pour résumer …

Barbara Abel a encore frappé ! Elle nous offre un excellent thriller qui nous permet une nouvelle fois d’observer le pire chez des êtres ordinaires lorsque le danger met en péril leur confort quotidien. L’auteur a su me surprendre de nombreuses fois et j’ai apprécié découvrir tant de personnages et apprendre à connaitre leurs complexités. Une vraie réussite!

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

13 réflexions au sujet de « L’innocence des bourreaux • Barbara Abel »

  1. J’ai hâte de la découvrir, sûrement avec ce livre d’ailleurs. Le côté psychologique m’intéresse beaucoup et si en plus il y a des retournements de situation alors je pense que ça peut être un coup de cœur ^^

  2. Il est dans ma wish liste celui-ci j’ai déja beaucoup appréciée l’instinct maternelle et derrière la haine de l’auteur.

  3. Je vais me permettre de citer le nom de ton blog sur le mien. Ton article est intéressant et me fait découvrir Barbara ABEL et son univers. Je suis impatiente de trouver ses livres et de les découvrir.
    J’attends avec impatience d’autres articles… A très bientôt, alors.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s